samedi 28 mai 2011

Journal de l'eglise Mon Peuple, edito été 2011

Se rassembler...
L'été arrive et avec lui, le temps de la dispersion. Auparavant, nous célèbrerons la Pentecôte avec l'accueil des jeunes au sein de notre église, puis il y aura la Fête d'été. A la rentrée nous pourrons nous réunir pour le Culte de Reconnaissance de Ministère de Daniel Schrumpf puis pour la Journée Consistoriale le 1er Octobre...Notre vie d'église est faite d'une alternance de dispersion , en particulier ici en Savoie, et de rassemblements. Mais, contrairement aux anciens huguenots ou au peuple hébreu, ces dispersions ne nous sont pas imposées. Alors, pourquoi nous rassemblons-nous? Qu'il s'agisse des cultes ou des fêtes, il y a les fans et ceux qui n’aiment pas... Il y a ceux qui regrettent les rassemblements d’autrefois, ceux qui n’en voient pas l’intérêt, ceux qui ont été déçus... ceux qui trouvent qu’on parle trop d’argent... qu’il n’y a pas assez de jeunes... que les gens ne se mélangent pas... trop de ceci ou pas assez de cela...
Cela me fait penser aux réunions de famille ! Difficile de contenter tout le monde. Comment permettre à chaque membre de trouver sa place ? Comment accueillir les nouveaux ? En famille, c’est souvent le rôle de la maîtresse de maison ! Mais dans l’Eglise qui a ce rôle ?! J’ai envie de dire que c’est de la « responsabilité » de chacun... Car même si il y a un chef d’orchestre, il est important que chacun joue sa partition.
Les rassemblements nous ressemblent-ils avant de nous rassembler ? Depuis les origines, les croyants se rassemblent pour le culte, car il est indispensable de prendre le temps d’être ensemble, de tisser des liens entre tous, de célébrer ensemble la grâce qui nous fait vivre, qui nous donne foi et espérance. Et c’est toujours d’actualité.
Naturellement, on peut être tenté de se suffire à soi-même. Mais peut-on vraiment être chrétien tout seul dans son coin ? On risquerait de passer à côté de l’essentiel...
Aujourd’hui comme hier la musique peut être juste ou non... à chacun de trouver son instrument pour dire sa reconnaissance, sa solidarité, son intérêt, pour vivre le partage, la rencontre, la communion,
Et n’oublions pas que c’est Dieu qui nous invite... Alors, cet été, où que vous soyez n'oubliez pas que des chrétiens se rassemblent pour le culte, pour la prière et rejoignez-les pour affirmer que nous faisons partie d’un même corps dont le CHRIST est la tête et les chrétiens les membres.
Pasteur Magali Girard