Culte du 18 octobre 2020


Bonjour et bienvenue à toutes et à tous,

C’est avec beaucoup de joie que nous nous retrouvons aujourd’hui pour porter ce culte à notre Dieu du présent:

comme il te trouve, il te prend et te permet de venir à Lui.

Il ne demande pas ce que tu as été mais ce que tu es maintenant.

Dieu veut nous donner à connaître sa grande miséricorde.

(Maître Eckhart)

 

Je vous invite à chanter le cantique (AEC 153) : Tournez les yeux vers le Seigneur : https://www.youtube.com/watch?v=XPAnmXBJnH4

 

Louange 

Seigneur,

Ton immense bonté pénètre l'univers.

Tu es le vivant : tu es rencontre

La rencontre où chacun donne et reçoit.

Tu es celui qui lie et délie l’humanité.

 

Tu es cette musique qui nous accompagne

Tu es présence dans les matins, les midis et les nuits de nos vies,

Tu es soutien dans la blessure,

tu es bonheur dans notre joie

 

Tu es ce mystère qui vient annoncer que même la mort peut devenir vie.

Tu es cette ombre qui nous guide, bondissant vers les sources

Ta voix seule peut nous apprendre notre nom.

Ton visage, nous apprend les traits véritables de la vie.

 

Tu m’invites à déplacer mon regard

Par l’autre, tu m’interpelles.

 

Lorsque je m’enferme dans mes assurances.

Tu m’apprends, Seigneur, à m’ouvrir à ta voix.

Tu m’apprends à toujours me déplacer au rythme de tes valeurs

 

Si je regardais comme toi dans les cœurs, je trouverais la charité et en moi je retrouverais l'espérance. 

Seigneur par ta grâce, tu changes mon regard sur la vie.

Pour cela je ne cesserai jamais de te louer.

Amen

 

Prenons ensemble le cantique (AEC 271) Louange et gloire à ton nom : https://www.youtube.com/watch?v=kKQ96zHRVUo 

 

Illumination

Seigneur,

Ta Parole est plus grande que nous,

Plus profonde que nous ;

C’est en elle que nous nous élevons,

C’est par elle que nous nous abaissons ;

Quand tu es en danger, elle t’enveloppe ;

Quand tu rêves, elle te protège

Laisse-la donc te nourrir et t’abreuver de sa richesse

 

Par elle, Seigneur donne nous de recevoir ce que la vie a de plus beau et de plus généreux :

Le mouvement, l’élan qui nous portent vers Dieu.

Amen

 

(Elie Wiesel  (Le crépuscule, au loin))

 

Lectures

1 Thessaloniciens 2 : 7-13

 

7 mais nous avons été pleins de douceur au milieu de vous. De même qu’une nourrice prend un tendre soin de ses enfants,

8 nous aurions voulu, dans notre vive affection pour vous, non seulement vous donner l’Évangile de Dieu, mais encore nos propres vies, tant vous nous étiez devenus chers.

9 Vous vous rappelez, frères, notre travail et notre peine: nuit et jour à l’œuvre, pour n’être à charge à aucun de vous, nous vous avons prêché l’Évangile de Dieu.

10 Vous êtes témoins, et Dieu l’est aussi, que nous avons eu envers vous qui croyez une conduite sainte, juste et irréprochable.

11 Vous savez aussi que nous avons été pour chacun de vous ce qu’un père est pour ses enfants, 12 vous exhortant, vous consolant, vous conjurant de marcher d’une manière digne de Dieu, qui vous appelle à son royaume et à sa gloire.

13 C’est pourquoi nous rendons continuellement grâces à Dieu de ce qu’en recevant la parole de Dieu, que nous vous avons fait entendre, vous l’avez reçue, non comme la parole des hommes, mais, ainsi qu’elle l’est véritablement, comme la parole de Dieu, qui agit en vous qui croyez.

 

 

Evangile de Matthieu 23 :1-12

 

1Alors Jésus, parlant à la foule et à ses disciples, dit:

2 Les scribes et les pharisiens sont assis dans la chaire de Moïse.

3 Faites donc et observez tout ce qu’ils vous disent; mais n’agissez pas selon leurs œuvres. Car ils disent, et ne font pas.

4 Ils lient des fardeaux pesants, et les mettent sur les épaules des hommes, mais ils ne veulent pas les remuer du doigt.

5 Ils font toutes leurs actions pour être vus des hommes. Ainsi, ils portent de larges phylactères, et ils ont de longues franges à leurs vêtements;

6 ils aiment la première place dans les festins, et les premiers sièges dans les synagogues;

7 ils aiment à être salués dans les places publiques, et à être appelés par les hommes Rabbi, Rabbi.

8 Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères.

9 Et n’appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.

10 Ne vous faites pas appeler docteurs; car un seul est votre docteur, le Christ.

11 Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.

12Quiconque s’élèvera sera abaissé, et quiconque s’abaissera sera élevé.

 

 

Prédication

Ces deux textes viennent nous parler d’un thème particulièrement actuel :

Le thème de la fraternité.

 

Cette thématique est bien plus qu’un thème, elle porte une valeur importante de l’Eglise d’hier et d’aujourd’hui qui est le partage de l’amour que Dieu nous donne de vivre dans nos vies…

C’est lui qui vient nous encourager, c’est lui qui nous invite à vivre des moments ensemble, avec d’autres.

--

Ces deux textes abordent la fraternité de manières très différentes.

Tandis que l’évangile de Matthieu met en page un discours de Jésus qui accuse la vantardise religieuse en faveur d’une humilité qui élève tout être humain à la condition de frère, la première épitre de Paul aux Thessaloniciens témoigne de cette relation toute fraternelle et des fruits qu’elle porte au sein des relations interpersonnelles, des relations entre personnes différentes.

---

L’intérêt de ces deux démarches, c’est qu’elles se complètent l’une l’autre.

Le texte de Paul vient illustrer concrètement ce que Jésus tente de partager avec la foule qui l’entoure.

---

JESUS OUVERT AUX FOULES

Je vous propose donc de commencer notre réflexion avec le texte de l’évangile de Matthieu.

Celui-ci nous montre un positionnement intéressant de Jésus.

Alors qu’on pourrait croire qu’il ne s’adresserait qu’à ses disciples, comme la plupart des maîtres et enseignants de l’époque, il va parler à la foule entière.

Jésus ici ne crée aucune distinction entre tous.

Ceux qui viennent pour écouter son enseignement sont tous bienvenus.

Il ne crée pas de hiérarchie, il place tout le monde à égale distance de lui.

 

De cette manière, il n’enferme pas ceux qui le suivent dans une catégorie qui limiterait son enseignement.

Au contraire, il vient donner une place ajustée à chacun et les disciples comprennent qu’ils ont eux aussi besoin d’apprendre encore et toujours de Jésus.

-

Cette posture de Jésus qui se met à égale distance de chacun de ses auditeurs vient en dire long sur la parole qu’il nous adresse.

Cette parole qui vient accueillir et reconnaitre chacun tel qu’il est, en lui offrant toujours la possibilité d’avancer et d’apprendre de la vie.

Cette posture vient nous dire aujourd’hui à vous, à moi, à celui qui se met à l’écoute : « tu as l’opportunité d’apprendre, d’avancer toujours plus loin avec Christ sur le chemin de la vie ».

Cette posture n’est finalement rien d’autre qu’une main tendue qui nous invite à vivre accompagnés de Christ mais également du prochain qu’il place à notre droite, au même niveau, pour qu’ensemble le chemin de la vie nous mène plus loin !

 

Oui, les paroles de Jésus viennent nous parler d’une démarche commune…il vient s’adresser à un ensemble d’individus, à un « vous » !

Un « vous » qui réunit toute la foule derrière sa parole.

Un « vous » qui vient s’adresser à nous tous comme des individus reliés par une situation commune qui est ce besoin d’avancer et cette nécessité d’être enseignés encore et toujours.

-

 

UNE PAROLE QUI DENONCE

Cette parole très belle, créatrice de lien, vient néanmoins donner la place à une dénonciation de Jésus qui s’oppose ouvertement à l’attitude des scribes et des pharisiens qui se mettent en avant et se positionnent au-dessus des autres. Cette attitude qui vise à montrer combien ils sont plus proche de Dieu que les autres.

Cette attitude qui vise à passer devant l’autre, cette volonté d’être vus et reconnus à une place spécifique et qui aurait pour but de créer de la distance.

-

Cet esprit de compétition qui peut parfois nous animer et nous pousser à vouloir être à une meilleure place que l’autre.

Cette volonté de pouvoir affirmer avec certitude que nous avons davantage raison.

 

Jésus vient annoncer une autre logique que celle de la compétition et de la comparaison qui peut être la nôtre, d’autant plus aujourd’hui que nous essayons de maintenir vivante notre vie d’église.

Cette tentation de se reconnaitre « Meilleurs que le voisin car nous faisons plus, car nous faisons mieux face à la crise actuelle »

Jésus dénonce ce besoin humain de vouloir se distinguer comme individu mais aussi comme communauté.

 

Jésus soulève alors la question des objectifs.

Pourquoi vouloir se distinguer ? Pourquoi vouloir être mieux et faire mieux que son frère, sa sœur ?

-

Cette question m’évoque personnellement un besoin humain primaire qui est celui du contrôle. Lorsqu’on a peur ou qu’on souffre, on a besoin de reprendre le contrôle, d’être celui qui dirige le cours des choses, celui qui sait où l’on va…

Face à la situation qui est la nôtre, nous avons besoin de réponses, de certitudes concernant l’avenir, concernant la présence de Dieu à nos côtés.

Et c’est face à cette limite qui est la nôtre que la parole de Jésus est essentielle…

 

UNE PAROLE QUI UNIT

Sa parole crée un lien particulier, un lien solide qui nous lie les uns aux autres ainsi qu’à Christ, ce lien sur lequel chacun peut s’appuyer afin de ne plus avoir peur. Se rassurer non pas en passant devant l’autre mais en ayant la certitude que nous n’avançons pas seuls sur la route.

-

La Parole, cette parole nous appelle à préférer ce lien à la logique de compétition et de contrôle.

Ce lien offert qui nous appelle à être ensemble, reconnaissants que Jésus soit ce rabbi, ce maître qui nous guide et non pas celui qui nous écrase.

Ce lien vient nous dire que sur le chemin de la vie nous avançons ensemble avec Christ sur la voie qui mène au Père.

Ce père, Père de chacun et de tous à la fois, ce Père qui fait de nous des êtres solidaires, des frères et des sœurs.

Ce père qui fait de l’Eglise un lieu d’égalité

Un lieu d’apprentissage, de réflexion

Un lieu d’existence où l’important n’est pas la reconnaissance de soi, mais la reconnaissance de l’autre.

Et c’est dans ce geste de reconnaissance de notre prochain, que nous apprendrons et avancerons sur la voie que Christ nous indique : celle qui mène au Père et qui offre d’être et de demeurer des êtres solidaires en lien les uns avec les autres !

 

UNE UNITE A PARTAGER

Le texte de l’épitre aux Thessaloniciens est intéressant à lire en même temps car il témoigne de cette même unité.

En premier lieu, Paul s’adresse à ses frères !

Ceux avec qui il partage la Parole de Dieu …

 

Il exprime alors la douceur et l’affection que la fraternité peut produire malgré le travail et la peine du quotidien.

Il vient exprimer la grande valeur de ces relations.

Il vient remercier Dieu pour la présence de ses frères Thessaloniciens, pour l’exhortation, la consolation, la dignité échangées avec eux.

Paul vient dire ici à ses frères : « Vous êtes témoins [de ce lien qui nous unis], et Dieu l’est aussi ».

 

J’ai la conviction que notre véritable force réside en ce lien qui nous unit avec la vive espérance de ne jamais être seuls sur la route.

Alors puissions-nous être les témoins de cette fraternité fertile dans notre communauté, dans l’ Eglise, dans notre monde !

Amen.

 

Temps musical

 

 

 

Confession de foi

Je crois que Dieu crée le monde pour le bonheur et pour la vie
Je crois que Dieu est un et qu’il est Amour.

Je crois qu'il a placé l'homme dans ce monde
non seulement pour l'amour mais dans l'amour

Je crois que l'homme ne sera véritablement humain
que s'il vit de cet amour.
Je veux croire en l 'homme - image de Dieu.

Je crois que pour atteindre les hommes,
la parole de Dieu s'est faite chair en Jésus-Christ.
Je crois en Jésus-Christ - présence de Dieu.

Je crois que sous l'action de son Esprit,
tout homme peut recevoir l'Évangile de Jésus-Christ
comme Parole de Dieu qui console et libère,
qui insuffle joie et ardeur et permet de se tourner vers autrui

Je crois en l'Esprit - souffle de Dieu.

Malgré mes limites et mes doutes,
je veux croire que Dieu est avec nous dans la vie,
dans la mort, et même après...
Je crois qu'il fait toute chose nouvelle pour nous et en nous.

Amen

(d’après un texte de Brigitte Eckly)

 

 

Intercession

Seigneur.

Toi qui veux que tes enfants soient un en Toi, nous te prions pour l'unité de ton Eglise.

Pardonne notre orgueil, notre incrédulité notre manque de compréhension et d’amour.

Ne nous laisse pas prendre l'habitude de nos divisions. Garde-nous de considérer comme normal ce qui est un scandale pour le monde et une offense à ton amour.

Maintiens vive en nous la conscience du péché qui divise ce que Tu as uni.

Délivre-nous de nos étroitesses, de nos rancunes, de nos préjugés.

Apprends- nous à reconnaître les dons de ta grâce chez tous ceux qui se réclament de Toi.

Approfondis notre fidélité à ta Parole et garde- nous clairvoyants et disponibles entre tes mains.

Ne nous laisse pas égarer par les visions que nous aurions forgées nous- mêmes, et marcher témérairement sur des chemins qui ne seraient plus les tiens....

Par ta puissance, Seigneur, rassemble ton troupeau afin que s’accomplisse le dessein de ta bienveillance

 

Par ton amour,

sois un abri

Sois un compagnon

sois un ami

sois un père

sois Amour pour notre communauté, pour ton Eglise et pour le monde.

 

et c’est ensemble que nous disons NOTRE PERE

Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.
Car c’est à toi qu’appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire.
Pour les siècles des siècles. 

Amen

(d’après un texte d-Unité. Berger)

 

 

Annonces :

-         Mercredi 21 octobre : Suite au décès de Jean-Jaques QUINCARLET , nous accompagnerons Viviane Chassagne, sa soeur, ainsi que toute sa famille dans un culte d'action de  grâce. La cérémonie se déroulera dans l'intimité de la famille. Nous pensons bien à Viviane et sa famille et prions pour qu'ils trouvent la paix et la consolation.            

          Jeudi 22 octobre à 12h: Repas avec l'Evêque                         

                                       19h15: Conseil presbytéral

-         Dimanche 25 octobre : nos cultes se dérouleront à Aix et Chambéry à 10h15

-         Protocole des offrandes : corbeilles disponibles à la sortie du temple

 

Offrande :

Sois béni Seigneur pour tous tes bienfaits. Notre offrande bienveillante est le ferment de notre Eglise. Merci pour votre participation.

 

Si vous ne pouvez venir assister au culte, vous pouvez concrétiser votre

offrande en :

-         Adressant un chèque à l’ordre de l’E.P.U. Savoie 14 rue de la Banque 73000 Chambéry.

-         Effectuant un virement sur le compte de l’Eglise IBAN N° :

FR76 1810 6008 1083 1329 8805 026 BIC AGRIFRPP881.

 

 

Envoi et bénédiction

Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur.

Manifestez de la douceur envers tous.

Le Seigneur nous unit

Ne vous inquiétez donc de rien  et la paix de Dieu, qui dépasse toute intelligence gardera vos cœurs et vos esprits en Jésus-Christ.

..

l’amour de Jésus-Christ est notre lumière

Elle nous accompagne et nous rend nous-mêmes rayonnants d’amour, de fraternité.

Allez dans la paix et la joie, assurés de l’amour de Dieu pour le monde.

Amen

 

Cantique (AEC 471): A toi la gloire : https://www.youtube.com/watch?v=P1qX28DN5z0&list=RDP1qX28DN5z0&index=1 

 

Un bon dimanche à tous !

 

 

 

 

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Culte du weekend 8-9 Août 2020 EPU de Savoie

Lettre de nouvelles n°20 - 26 mai 2020